Un coup de spleen…

Un coup de spleen…

CARLINELa Belle CARLINE supplie : « Achève-moi ! ». Mais il y a trop de bruits dans la tête pour que peindre soit plaisant. Hier fut une journée remplie de missions. Et la visite de contrôle des yeux n’a rien apporté en bonne nouvelle : il faut continuer à endurer la souffrance… On a une pensée pour Guillaume Depardieu. On se souvient de l’interview au cous de laquelle il était apparu diminué physiquement, à cause d’une maladie nosocomiale qui provoquait des douleurs dans une jambe. Et celle, peu de temps après, où il allait mieux. Il venait de se faire amputer. A l’époque, son geste a provoqué un véritable choc en nous. Comment peut-on accepter de devenir handicapé pour ne plus souffrir ?!! Mais aujourd’hui, on comprend. Quand la douleur se fait vraiment lancinante et empêche toute activité, on y pense aussi, à la mise à mort de l’oeil droit…

Le contre-coup d’avoir couru dans tous les sens hier et le temps presque automnal dehors ne nous aide pas à avoir le moral…

On laisse passer la vague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.