Le silence

Le silence

SILENCEC’est fou comme notre esprit est indisposé par le silence ! Le mental se charge de nous bombarder de divagations délirantes les unes plus que les autres ou nous pousse à nous jeter dans une quelconque distraction, pour ne pas entendre ce silence. La pratique de la méditation permet de reconnaître ces divagations et de trouver la force de ne pas se laisser embarquer par elles. On parvient également à ne plus avoir envie de nous distraire pour juste apprécier pleinement le silence.

Le silence, qui nous fait tant peur, est alors une source de pur bonheur.

2 Responses »

  1. l’absence totale de lumière provoque chez moi un stress (pour ne pas dire un sentiment de panique)que je ne peut que très difficilement maîtrisé.par contre, le silence,même si il n’est jamais complètement « total »et une vrai gourmandise.

    • Tout un chacun a des peurs… plus ou moins invalidantes. Un travail méditatif permet d’en connaître l’origine et de surmonter. J’éprouvais également une panique dans le noir, surtout dehors, dans un endroit isolé comme mon lieu d’habitation. Aujourd’hui, ça va mieux pour moi ! ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.