Le parcours de combattant du peintre

Le parcours de combattant du peintre

e-commerce-402822__340Un peintre connu via Facebook vient d’annoncer qu’il abandonne la partie. Il s’est mis à la peinture en 2012. Les expositions physiques, les places de marché sur le web, etc, il les a faites. Les ventes ne décollent pas. Il est découragé. Désormais, ses toiles ne sont plus à  vendre…

Il ne suffit pas d’avoir un style, de la technique. Encore faut-il rencontrer le bon public… Ce n’est pas évident ! Même avec beaucoup d’énergie, cela n’aboutit pas toujours.

Bien sûr, son cas me touche. Cette galère-là, je la connais aussi. Ce serait tellement génial de pouvoir vivre de son art. Mais je ne veux pas m’empoisonner l’esprit avec cette question mercantile. Place à la création. J’ai la chance de voir encore, j’en profite autant que possible. Quitte à ne plus manger à ma faim, je ne lâche pas le pinceau. De la joie de voir naître les détails des sujets sur une toile à chaque instant, c’est ma seule préoccupation. Oui de la joie, de la joie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.