De la solitude…

De la solitude…

« J’en ai marre d’être seul. Je voudrais avoir une copine, comme les autres. Tu n’aurais pas une cousine à me présenter ? » Voilà ce que j’entends beaucoup ces derniers temps. Que répondre à ce jeune homme de 32 ans ? – « La solitude est quelque chose de formidable… ». Seulement, il n’est pas disposé à comprendre ce que je veux dire. J’ai fait du chemin pour connaître la nature de la solitude. Pour moi, elle est formidable. Si l’on n’a jamais entrepris le travail d’observation de la solitude, ce qui vient en premier, c’est un grand ennui et surtout on se retrouve seul face à soi-même. Panique. Vite ! on se cherche des distractions pour oublier soi-même, pour combler le vide qui se fait sentir. Pour peu qu’on apprenne à regarder autrement ce vide, on y trouve le plus grand des bonheurs… Ce bonheur, qu’on cherche partout, sauf là où il est, là où il a toujours été.

Oh ! ce n’est pas entièrement de la faute du jeune homme s’il croit pouvoir trouver le bonheur auprès d’une demoiselle. Que ce soit dans les contes, la littérature, les films… on nous véhicule l’idée que le bonheur se trouve dans un couple, un mariage, des enfants dès notre plus jeune âge. Certes, c’est agréable d’avoir quelqu’un pour partager des moments de plaisir. Mais tant qu’on n’a pas trouvé le véritable bonheur en soi, on ne sera jamais heureux, malgré tout l’amour de l’autre moitié.

2 Responses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.