Belles à l’arrivée

Belles à l’arrivée

BellesROSALINA et EPIMEDE sont bien arrivées en Pays de Loire, chez un fidèle admirateur. Les langues se délient ici. C’est dommage que ROSALINA soit partie aussi vite… Son absence remue un peu les tripes. Pas d’attachement, pas de souffrance. Mais quelquefois ce principe refuse de s’appliquer et fait saigner le coeur… On se console en disant qu’il y en aura bien d’autres de Belles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.