A la manière de Picasso ?

A la manière de Picasso ?

En cette journée du 24 décembre, Dolorès s’est montrée virulentes dès l’aube… Vitamine A, gel larmes quasi en continu… L’oeil droit est aussi huileux qu’une sardine. Il est très tiré vers l’oreille. Evidemment, au niveau harmonie des proportions, ce n’est plus du tout ça ! Déjà que depuis l’usage d’un des collyres les cils de l’oeil avaient drôlement poussé. Et les jours de crise, la peau environnante brunit facilement, comme après un cocard. Bref ! Je suis sûre que Picasso aurait trouvé en moi une bonne source d’inspiration… Il vaut mieux en rire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.